mardi 23 mars 2010

Quand envoyer sa campagne d'emailing ?

B2B ou B2C, influencez l'impact de votre campagne par le choix du jour et de l'heure de diffusion.

80% des ouvertures et des clics ont lieu dans les 24 à 48 heures
qui suivent l'envoi de la campagne. La programmation du jour et de l'heure de départ de la campagne est par conséquent un facteur déterminant pour son succès

Avec l'emailing, vous maîtrisez dans le temps l'action et la réaction de vos destinataires.
L'emailing lèvent beaucoup d'incertitudes. Contrairement à la plupart des autres médias de diffusion, vous pouvez contrôler de façon précise à partir de quel jour et de quelle heure votre destinataire va pouvoir consulter votre offre ou votre lettre d'information.
Contrairement à un appel téléphonique, votre message ne dérangera pas votre contact ,car celui-ci le consultera au moment qu'il aura lui-même choisi et donc pas au milieu d'une réunion ou de l'exécution d'une tâche. Accompagné d' ENEWS™, vous pourrez savoir sans jamais avoir eu de contact direct avec votre destinataire à quel moment il aura consulté votre message.
L'emailing accroît la réactivité de la cible. L'emailing permet par l'insertion de formulaire pré-rempli de répondre très rapidement à une offre. La réponse est souvent immédiate et selon l'offre, il suffit bien souvent de cliquer sur un bouton, de cocher une ou deux cases ou de remplir un ou deux champs. Ces actions sont immédiates.

Votre lettre d'information s'adresse à des professionnels. L'indice de pénétration sera meilleur (taux d'ouvertures plus élevé, taux de clics plus important) en faisant partir vos campagnes en début de semaine (lundi après-midi, mardi ou mercredi). Dans ce contexte, l'indice de pénétration concerne non seulement l'indice de consultation (ouverture, clic sur un lien) mais aussi l'indice de réactivité. Un envoi en début de semaine favorisera ce dernier. En effet, s'il est intéressé par votre proposition, votre destinataire pourra l'intégrer dans son planning de la semaine et y donner suite plus rapidement.
Quel que soit le type de message que vous envoyez, quel que soit le sujet de votre lettre, quel que soit votre cible, plus de 80% de vos lecteurs consulteront votre lettre dans les 48h (jours ouvrés) qui suivent son envoi. Les deux graphismes ci-dessous l'illustrent.

 Illustration d'une campagne destinée à des professionnels envoyée un mardi en fin de matinée   Illustration d'une campagne destinée à des professionnels envoyée un jeudi après-midi


Votre lettre d'information s'adresse à des consommateurs. Les règles ne sont pas aussi claires. Plusieurs facteurs rentrent en ligne de compte. Tout comme dans le cas de professionnels ,les taux d'ouvertures les plus importants ont lieu dans les 48h qui suivent l'envoi de la campagne, mais les 72h suivantes présentes aussi des taux non négligeables. Le comportement de la cible par rapport à la consultation de votre message reste similaire que l'envoi se fasse en début de semaine ou en fin de semaine. A noter, tout de même, une baisse le dimanche. Les deux graphismes ci-dessous illustrent ces propos.
Illustration d'une campagne destinée à des consommateurs envoyée un mardi en fin de matinée Illustration d'une campagne destinée à des consommateurs envoyée un jeudi en fin de matinée


Avant de décider de la date et de l'heure d'envoi de votre campagne, vous devrez définir par rapport au profil de votre cible et au contenu de votre lettre, quel est le meilleur moment pour obtenir une réponse favorable à votre offre.
Voici quelques questions qui peuvent vous aider à programmer votre campagne :
• A quel tranche d'âge appartiennent mes contacts ?
• Exercent-ils une activité professionnelle ? sont-ils étudiants ?
• A quel catégorie socio-profesionnelle appartiennent-ils ?
» Vous allez ainsi définir si votre lettre pourra être consultée dans la journée ou seulement le soir

• Le contenu de votre lettre concerne t-elle un acte d'achat ?
• Si oui, cet achat peut-il se faire 24h/24, 7j/7 ou seulement pendant des heures d'ouverture
• Le contenu de votre lettre concerne t-il des activités à effectuer durant le week end ou plutôt en semaine ...
» Vous allez ainsi pouvoir définir le jour de consultation de votre lettre le plus approprié

ENEWS™ vous aide à mettre en place votre stratégie d'envoi de campagnes. ENEWS™ vous fournit une modélisation graphique des résultats de vos campagnes, vous permettant en un clin d'oeil d'évaluer l'impact de votre campagne et l'orientation à prendre pour les prochaines campagnes. 

Gestion des catégories dans OpenCMS

Depuis la version 7 d'OpenCMS, il est possible de définir et d'associer des catégories à des ressources. Je m'explique !!
Figure 1
Lorsque l'on doit gérer par exemple des bibliothèques d'images volumineuses, assez rapidement nous vient l'envie de créer des sous-répertoires afin de classifier les images par catégories. Malheureusement, en procédant de cette manière, on perd le bénéficie d'avoir tous les  ressources images situées dans un seul répertoire et cela nous oblige à gérer plusieurs bibliothèques. Ce qui n'est pas très pratique.
La solution est de créer des catégories et de les assigner aux ressources souhaitées.
Pour ajouter une catégorie, il suffit de créer une ressource de type répertoire dans le système de fichier suivant :
Figure 2
Il est important de noter que c'est le titre des catégories qui apparaît dans les boîtes de dialogue d'OpenCMS :
Figure 3
Une fois créée, pour assigner une catégorie à une ressource il suffit de se positionner sur la ressource et d'accéder à la fonction "Assigner les catégories" :
Figure 4
Ce qui nous envoit vers la Figure 3. Il suffit ensuite d'assigner une ou plusieurs catégories en cliquant sur le petit bouton de la catégorie et de retourner à la vue "Explorateur".

A présent, lorsque l'on essaie d'utiliser une image dans des contenues structurées d'OpenCMS, on peut accéder aux ressources par catégorie :
Figure 5
Figure 6 : Visualisation de la bibliothèque d'images
Figure 7 : Liste des catégories
Figure 8 : Visualisation des images dans la catégorie sélectionnée
Et voilà le travail, pas mal non ?
Bon le problème c'est qu'en ajoutant des catégories dans la ressource /system/categories, nous allons devoir gérer les permissions, ce qui rapidement devient laborieux lorsque l'on gére plusieurs sites.
Mais heureusement que les développeurs d'OpenCMS y ont pensé !!!
En fait, l'astuce est de créer dans le répertoire d'un site la ressource répertoire ayant pour nom "_categories", puis de procéder comme précédemment pour ajouter des catégories. L'avantage de cette méthode est que les catégories ainsi créées héritent des droits du répertoire parent. Donc les permissions des catégories sont gérées par  la définition des droits lors de la mise en place du site. Ce qui permet de rationaliser la gestion des catégories dans OpenCMS.


Pour conclure :
Il me reste maintenant à trouver une moyen rapide et simple d'associer des ressources à une ou plusieurs catégories autrement que d'associer les catégories ressources par ressources.
Maintenant, cette fonctionnalité rend énormément de service pour la gestion des bibliothèques dans OpenCMS.

jeudi 18 mars 2010

Comment écrire du texte verticalement avec du CSS


Texte vertical

Ça fonctionne !!!





Petit problème lors de la réalisation de la nouvelle version de notre site NAOS: Comment écrire du texte verticalement avec du CSS afin d'éviter d'avoir à faire des images pour tous les textes ?
Après une petite recherche sur le net, j'ai trouvé quelques liens assez intéressants. Pour faire rapide voici un exemple de solution :
.verticaltext {
    color:#333;
    writing-mode:tb-rl;
    -webkit-transform:rotate(270deg);
    -moz-transform:rotate(270deg);
    white-space:nowrap;
    display:block;
    bottom:0;
    width:20px;
    height:20px;
    text-shadow: 0px 0px 1px #333;
    font-family: Arial, Verdana, Helvetica, sans-serif;
    font-size:14px;
    font-weight:normal;
}

Alors, j'ai testé sur Mac OSX avec Safari, FF et Chrome ça fonctionne, mais pas avec Camino et Opera (version 10).
Ça marche sur Window XP, avec IE 7, FF, Safari et Chrome. 

Par contre sur IE, pour arriver à mettre le texte dans le sens ou je voulais, j'ai ajouté dans la feuille de style l'élément suivant : filter:flipH() flipV();

Il me reste juste à faire des tests de positionnement...

Voici les liens intéressant pour plus d'informations sur le sujet :

mercredi 3 mars 2010

Comment associer une extension à une application sur OSX

Il m'arrive régulièrement de vouloir ouvrir un type de fichier avec une extension spécifique (.doc par exemple) avec une autre application que celle prévue par défaut sur OS X. J'ai enfin trouvé récemment comment faire et je souhaitais partager cette petite information qui n'est pas triviale à trouver.

Click droit (ou POMME I) sur le fichier concerné pour "Lire les informations" :


Puis choisir l'application à associer à ce fichier :


Ensuite il suffit de cliquer sur le bouton "Tout modifier" pour que ça soit pris en compte pour tous les fichiers ayant la même extensions :


Et voilà le travail. Un fois que l'on sait, c'est simple :-)

vendredi 22 janvier 2010

Mes débuts avec OpenCMS

J'ai découvert OpenCMS en 2004. Je cherchais pour mes clients une application de gestion de contenus (CMS) en OpenSource et écrite en Java/JEE.
Pourquoi cette contrainte alors que de nombreuse solution en PHP existaient ?
Simplement parce que je maitrisais assez bien l'installation d'application Java et surtout j'étais beaucoup plus compétent pour diagnostiquer ou pour faire évoluer une solution qui utilisait cette technologie. A cette époque, très peu d'application OpenSource étaient écrites en Java. Le PHP était le langage dominant dans l'OpenSource car beaucoup plus souple, beaucoup plus accessible et surtout le PHP disposait d'une communauté beaucoup plus prolixe (ce qui est toujours le cas aujourd'hui !!).
Je découvre donc OpenCMS, solution développée par la société allemande ALKACON. Rapidement, j'ai été séduit par cette application. L'installation sur un serveur d'application TOMCAT avec une base de données MySQL, de la version 5.0 s'effectue sans trop de difficulté.
Par contre, l'apprentissage fut très long et assez fastidieux. Très peu ou pas de documentation, m'obligeant à fouiller dans les antres du code source pour comprendre et trouver les informations nécessaires. Voyant quand même une réelle opportunité, j'ai persévéré dans l'utilisation de cette l'application.

2006 voit la sortie de la version 6.0. Grâce au progrès et aux améliorations des performances des machines, des serveurs et des outils de développements, la version 6.0 (en totale rupture avec la version 5.0) fût une véritable révolution pour la communauté OpenCMS. L'approche était (et est toujours) vraiment intéressante. La gestion des modèles au travers de jsp et de xml permettait de mettre en place et de maintenir des sites internets avec une grande facilité et une simplicité déconcertante.

Pour faire rapide, OpenCMS permet de gérer du contenu structuré et du contenu non structuré:
  • Le contenu structuré et un contenu qui peut être décrit et balisé par des champs. Par exemple, un évènement, une nouvelle, une FAQ,... 
  • Le contenu non structuré est un contenu que l'on ne peut pas baliser.
La documentation s'étoffe un peu mais est toujours aussi inaccessible. Par contre, cette version intègre pas mal d'exemple sur lesquels on peut s'appuyer pour découvrir les fonctionnalités avancées de la solution. Malgré ses innombrables avantages, la solution reste assez confidentielle en France, et mes activités annexes ne me permettent malheureusement pas d'évangéliser le marché Français.

Aujourd'hui, nous en sommes à la version 7.5.2. Cette version a amené son lot de nouvelles fonctionnalités, de stabilité et de performance. J'investis pas mal de mon temps actuellement pour promouvoir cette solution. Je pense qu'aujourd'hui le marché est un peu plus mur. Les entreprises (grandes ou petites) ont des besoins grandissant dans la gestion de leurs contenus et documents et je pense qu'OpenCMS a une carte à jouer. J'ambitionne de pouvoir jouer un rôle prépondérant dans sa promotion sur le territoire Français.

Dans une prochain billet, je vous présenterai plus en détail les avantages de cette solution.
Merci d'avoir pris un peu de votre temps pour lire ce petit billet et à très bientôt.

lundi 18 janvier 2010

L'emailing : le media bidirectionnel

La particularité de l'emailing est non seulement de permettre la diffusion de votre information vers une liste de destinataires mais aussi de recueillir les informations conscientes ou inconscientes, fournies par vos contacts.
L'emailing vous permet de diffuser de l'information en temps réel dans n'importe quel pays en utilisant un minimum de ressources.
Les campagnes de communication par email demandent moins de temps de réalisation et le cycle de vente est raccourci. Les barrières d'une communication à l'international s'effondrent : plus de décalage horaire, plus de coût supplémentaire, plus de délai d'acheminement.
Avec l'emailing, la réception du message est simultanée à l'envoi ainsi que souvent, la réponse de votre contact. Votre campagne est à peine partie que vos premiers résultats s'affichent déjà.

ENEWS™ vous permet de visualiser en temps réels les réactions de vos interlocuteurs. Vous avez accès à des données brutes (quantité d'ouvertures, de clics, qui, ...) mais aussi des données pré-analysées par l'application qui vous transforme vos résultats en tableaux et graphiques.
L'emailing vous permet de choisir avec précision, le jour et l'heure de consultation de votre message. (je vous invite à consulter notre dossier " Quand envoyer sa campagne ? " ).

Avec l'emailing, les frontières n'existent plus. Rien ne change dans votre diffusion que votre destinataire se trouve dans le même pays que vous ou ailleurs. La communication se fait dans les mêmes conditions qu'une communication locale et sans coût complémentaire.
La solution d'emailing ENEWS™ vous permet d'intégrer dans la programmation de l'envoi de vos campagnes, le décalage horaire de vos destinataires.

Avec l'emailing vous créez une campagne de communication avec un minimum de ressources. Une fois votre lettre réalisée, votre campagne est pratiquement terminée. Vous n'avez pas besoin de ressources humaines ou mécaniques pour mettre sous enveloppe et affranchir vos courriers. Vous n'avez pas besoin de ressources humaines pour effectuer des appels téléphoniques, . . .
Vous n'avez qu'à programmer l'envoi depuis les menus de votre application (ENEWS™).
De plus en utilisant la solution ENEWS™, ceux sont nos serveurs qui travaillent pendant l'envoi de votre campagne. Par conséquent, vous pouvez continuer à utiliser votre ordinateur de façon transparente sans que ses ressources soient réduites.


L'emailing est précieux par les informations qu'il vous apporte. L'emailing favorise la réactivité de votre lecteur.
A réception de votre lettre, le destinataire va vous fournir des informations de manière volontaire ainsi que de manière involontaire.

L'emailing : recueil d'informations volontaires:
L'objet de votre lettre concerne une invitation à un évènement, une offre spéciale, un sondage, une demande d'information, une inscription, . . .
Vous pouvez intégrer un formulaire dans votre lettre. Ce formulaire peut être placé directement dans le contenu de la lettre ou accessible depuis un lien externe. Ce type de formulaire rend la réaction de votre interlocuteur encore plus aisée. Le retour par formulaire vous permet de mieux cadrer les informations que vous souhaitez obtenir.

De plus, ENEWS™ vous permet de pré-remplir le formulaire avec les données déjà présentes dans votre base. Premier avantage : le lecteur n'a qu'à compléter les champs non renseignés ou éventuellement modifier certains champs, ce qui simplifie encore plus son action. Il va y passer moins de temps et par conséquent pourra y répondre de façon plus impulsive.. Autre avantage : Le couplage de votre base avec le formulaire permet de remplir automatiquement votre base avec les nouvelles données complétées par votre contact. Aucune intervention manuelle n'est nécessaire. De plus, selon les choix de votre contact, il peut être inscrit automatiquement à une liste de diffusion particulière.

L'emailing : recueil d'informations involontaires :
Grâce à l'emailing, votre destinataire va malgré lui vous fournir des informations sur ses centres d'intérêts. En effet, le tracking vous permet d'identifier avec précisions pour chaque lien présent dans votre lettre, les contacts qui se sont intéressés à ce sujet ou à ce produit, les contacts qui sont allés sur telle page de votre site depuis votre lettre, ...

Avec ENEWS™ vous allez pouvoir extraire par lien, la liste des contacts qui auront cliqués sur ce lien, mais aussi connaître pour un contact donné, les lettres et les liens qu'il aura consulté.
D'autres retours sont aussi intéressants pour le suivi de vos contacts : des changements d'adresse, des erreurs d'adresse (erreur de format ou adresse invalide), des demandes de désinscriptions.
ENEWS™ met à jour de façon automatique les adresses électronique erronées et les désinscriptions dans votre base de contacts. Cependant, vous pouvez à tout moment consulter ou extraire l'une ou l'autre de ces deux listes selon différents critères.

Avec toutes ces informations obtenues sur le comportement du consommateur, l'emailing vous permet sans coût complémentaire d'établir votre stratégie produit, marketing et commerciale.